L’ÉCHOGRAPHIE GYNÉCOLOGIQUE ET OBSTÉTRICALE

L’échographie obstétricale est un examen médical permettant de suivre le développement du fœtus, du placenta et du cordon ombilical. Trois échographies sont recommandées au cours de la grossesse : une à chaque trimestre.

L’échographie gynécologique et obstétricale peut être pratiquée par un médecin ou une sage-femme après obtention d’un diplôme universitaire complémentaire.

Pour l’examen, la patiente est allongée sur une table d’examen. Le praticien étale du gel sur le ventre de la patiente qui permet de transmettre les ultrasons et d’observer le fœtus, le placenta et le cordon ombilical. 

L’échographie obstétricale dure en moyenne 30 minutes par fœtus. A l’issue de l’examen, un compte rendu vous est remis.

Pour avoir plus de visibilité, le praticien peut procéder par voie endo-vaginale en insérant la sonde dans le vagin, cette procédure est le plus souvent employée pour les échographies gynécologiques et de début de grossesse.

L’échographie du premier trimestre permet de confirmer l’évolutivité de la grossesse et à déterminer le nombre de fœtus. Durant cet examen on mesure la clarté nucale qui sert à calculer le risque combiné de trisomie 21.


Lors de l’échographie obstétricale du deuxième trimestre, le praticien contrôle le bon développement anatomique du fœtus et sa croissance.


L’échographie du troisième trimestre sert à suivre le développement du bébé, vérifier l’anatomie et la vitalité fœtale.


Une échographie obstétricale est tout à fait indolore. 


Il est préférable de ne pas mettre de crème ou huile sur le ventre 48h avant car cela diminue la visibilité.